Les meilleurs livres de Franck Bouysse

Connaissez-vous le romancier Franck Bouysse ?

Franck Bouysse est un écrivain français né en 1965 dans le sud ouest de la France. Issu d’un milieu rural il est attaché au terroir, thème de prédilection de ses romans. Il connaît son premier succès littéraire avec « Grossir le ciel » en 2014, puis « Plateau » en 2016, « Glaise en 2017 » et « Né d’aucune femme » en 2019. Il est aujourd’hui une figure reconnue dans le monde de la littérature française.

Et voici les 5 meilleurs livres de Franck Bouysse : 

 

  1. « Né d’aucune femme » parution 2019 : Rose, jeune fille de 14 ans est vendue pas son père à un homme sur le marché du village. Victime de maltraitance par cet homme tyrannique, elle écrit ses mémoires dans des carnets, lesquels seront récupérés par le Père Gabriel et dévoilés tout au long du livre… Retrouvez notre article 5 raisons de lire Né d'aucune femme de Franck Bouysse.

  2. « Glaise » parution 2017 : En août 1914 dans le Cantal les hommes partent à la guerre. Victor laisse son fils Joseph 15 ans en charge de la ferme aidé par sa mère et sa grand-mère ainsi que Léonard un vieil ami de la famille. Dans la ferme voisine vit la famille d’un homme prénommé Valette, un paysan alcoolique frustré de ne pas être mobilisé. Sa belle sœur et sa fille Anna viennent se réfugier chez lui et bouleversent l’ordre les choses. Deux familles qui s’affrontent entre amour et fureur…

  3. « Grossir le ciel » parution 2014 : Roman rural noir dont l’histoire se déroule dans les Cévennes entre forêts et montagnes. Gus et Abel deux solitaires taiseux vivent reclus dans leurs fermes respectives, boivent des coups ensemble pour vaincre la solitude sans se connaître plus que ça. L’intrigue se noue autour de la mort de l’abbé Pierre, de non-dits, de secrets familiaux auxquels s’ajoute une ambiance pesante où les silences respectent la nature et en disent long sur le caractère des deux personnages…

  4. « Plateau » parution 2016 : Virgile et Judith vivent isolés et âgés dans une ferme d’un plateau des Cévennes. Plus jeunes ils ont adopté Georges leur neveu dont les parents sont morts dans un accident de voiture. Adulte, Georges ne se reconnaît pas dans cet héritage familial, il s’isole dans une roulotte, incapable de vivre dans la maison de ses parents. Cory, une jeune femme battue qui fuit son mari et Karl un homme solitaire au passé inconnu viennent rompre cette solitude…

  5. « Buveurs de vent » parution 2020 : Quatre frères et sœurs nés au Gour Noir, une vallée dans les montagnes à l’écart du monde, sont unis par des liens indéfectibles. C’est l’histoire d’une insoumission à Joyce leur employeur tyrannique sur fond d’un amour commun de la nature et d’un ancrage profond de leurs racines au delà de leurs vies personnelles. 

« Mon père, on va bientôt vous demander de bénir le corps d'une femme à l'asile.
- Et alors, qu'y a-t-il d'extraordinaire à cela ? demandai-je.
- Sous sa robe, c'est là que je les ai cachés.
- De quoi parlez-vous ?
- Les cahiers... Ceux de Rose. »Ainsi sortent de l'ombre les cahiers de Rose, ceux dans lesquels elle a raconté son histoire, cherchant à briser le secret dont on voulait couvrir son destin.

Au coeur du Cantal, dans la chaleur d'août 1914, les hommes se résignent à partir se battre, là-bas, loin. Joseph, tout juste quinze ans, doit prendre soin de la ferme familiale avec sa mère, sa grand-mère et Léonard, vieux voisin devenu son ami. Dans la propriété d'à côté, Valette, tenu éloigné de la guerre en raison d'une main atrophiée, ressasse ses rancoeurs et sa rage. Et voilà qu'il doit recueillir la femme de son frère, Hélène, et sa fille Anna, venues se réfugier à la ferme. L'arrivée des deux femmes va bouleverser l'ordre immuable de la vie dans ces montagnes.

Les Doges, un lieu-dit au fin fond des Cévennes. C’est là qu’habite Gus, un paysan entre deux âges solitaire et taiseux. Ses journées : les champs, les vaches, le bois, les réparations. Des travaux ardus, rythmés par les conditions météorologiques. La compagnie de son chien, Mars, comme seul réconfort. C’est aussi le quotidien d’Abel, voisin dont la ferme est éloignée de quelques mètres, devenu ami un peu par défaut, pour les bras et pour les verres. Un jour, l’abbé Pierre disparaît, et tout bascule : Abel change, des événements inhabituels se produisent, des visites inopportunes se répètent.
Un suspense rural surprenant, riche et rare.

Plateau de Millevaches. Judith et Virgile tiennent une petite ferme dans un hameau. Le couple a élevé Georges, un neveu dont les parents sont morts dans un accident de la route quand il avait cinq ans. Il vit dans une caravane tout près de chez son oncle et sa tante. Lorsqu'une jeune femme vient s'installer chez lui, lorsque Karl, ancien boxeur tiraillé entre pulsions sexuelles et croyance en Dieu, emménage dans une maison du même village, et lorsqu'un mystérieux chasseur sans visage rôde alentour, les masques s'effritent et des coups de feu résonnent sur le Plateau.
Une écriture ciselée pour exprimer la rudesse du paysage et la profondeur des caractères. Comme Grossir le ciel, noir et bouleversant.

Ils sont quatre, nés au Gour Noir, cette vallée coupée du monde, perdue au milieu des montagnes. Ils sont quatre, frères et soeur, soudés par un indéfectible lien.
Marc d'abord, qui ne cesse de lire en cachette.
Matthieu, qui entend penser les arbres.
Puis Mabel, à la beauté sauvage.
Et Luc, l'enfant tragique, qui sait parler aux grenouilles, aux cerfs et aux oiseaux, et caresse le rêve d'être un jour l'un des leurs.

Tous travaillent, comme leur père, leur grand-père avant eux et la ville entière, pour le propriétaire de la centrale, des carrières et du barrage, Joyce le tyran, l'animal à sang froid...

Les nouveautés Livres

Des nouveaux livres, voici toute l'actualité à découvrir

Voir toutes les nouveautés