Huis Clos

Jean-Paul Sartre Ajouter à mes fivorites

Quelles sont les 5 bonnes raisons de lire la pièce de théâtre Huis Clos de Jean-Paul Sartre ?

- La première, c’est qu’il n’y a peut-être jamais eu meilleur combat de mots que celui que vont se livrer les 3 protagonistes du livre : Estelle, Garcin et Inès.

- La pièce est d’une simplicité diabolique (chacun a besoin de l’autre pour exister) et le couperet tombe comme un verdict sans appel : l’enfer, c’est les autres.

- Qui n’a jamais envisagé l’enfer comme une pièce cosy meublée dans un style second empire ?

- Parce qu’au delà de la joute verbale, Huis Clos est un vrai policier : qu’ont-ils fait pour en arriver là ?

- Enfin, pour ceux qui voudraient en savoir plus sur l’Existentialisme, la pièce de théâtre est symbolique de ce courant philosophique et littéraire.

L'histoire en deux mots : Un publiciste adultère fusillé pour avoir déserté, une jeune bourgeoise qui a noyé son enfant et poussé son amant au suicide, une employée des postes lesbienne qui a peut-être une mort sur la conscience : les trois se retrouvent en Enfer. Contrairement à ce qu’ils croyaient, l’Enfer n’est pas une chambre de torture mais un salon Second Empire où ils vont – éternellement – s’épier, se provoquer, tenter de se séduire et surtout se déchirer. On l’aura compris : «L’Enfer, c’est les Autres.» Créé en 1944, Huis clos illustre une réflexion philosophique menée par Sartre un an plus tôt dans L’Être et le Néant, en particulier sur le «regard de l’autre» qui me constitue en «esclave» vis-à-vis de lui. À ce titre, la pièce s’inscrit dans la tradition, vivace jusqu’après la guerre, du «théâtre d’idées». Mais, en interrogeant le sens même de l’existence par des dialogues de tous les jours, dans un décor bourgeois qui figure un univers irréel, elle annonce aussi le «théâtre de l’absurde»…

Acheter sur :
... ... ...
Lire sur :
... ... ...

Pourquoi j'ai aimé Huis Clos

Mon avis !

Les fivorites les plus populaires avec Huis Clos

Ces 3 fivers qui aiment Huis Clos vous invitent à découvrir les fivorites de leur vie…