L'élégance du hérisson

Muriel Barbery Ajouter à mes fivorites

Concierge, Renée Michel cultive les archétypes de la profession pour préserver son jardin secret: sa passion pour les héros de Tolstoï, la grande musique et les films d'Ozu. Entre satire sociale et réflexion philosophique, ce second roman est une savoureuse apologie de la seule intelligence qui vaille, celle du coeur. Pour vivre heureuse la Mère Michel a décidé de vivre cachée. Concierge du 7 rue de Grenelle à Paris, Renée Michel a cinquante-quatre ans, elle est veuve, petite, laide, grassouillette, pauvre, discrète et insignifiante. L’immeuble est occupé par la fine fleur de la haute bourgeoisie, de la droite ultra-conservatrice à la gauche caviar, tout ce beau monde étant doté d’une progéniture brillante. Pour eux la concierge n’est pas même pas une personne, simplement une fonction, celle de garder les clefs ou de sortir les poubelles. Aucun d’entre eux ne soupçonnerait qu’elle est plus cultivée qu’eux tous réunis. Madame Michel est mélomane, cinéphile, elle adore la peinture, lit beaucoup, surtout Tolstoï (qu’elle adore au point d’avoir nommé son chat Léon). Elle est capable de réfuter la phénoménologie de Husserl tout en prenant soin de faire croire à son entourage qu’elle passe sa vie à regarder des jeux télévisés.

Acheter sur :
... ... ...
Lire sur :
... ... ...

Pourquoi j'ai aimé L'élégance du hérisson

Mon avis !

Les fivorites les plus populaires avec L'élégance du hérisson

Ces 3 fivers qui aiment L'élégance du hérisson vous invitent à découvrir les fivorites de leur vie…