Vince

Saltimbanque.

Suivre

L'activité de Vince

Camel Simone Vince suit désormais Kenny le 10/02/2020 à 12h22

Camel Simone Vince suit désormais Jerome Lost Kid le 10/02/2020 à 12h22

Camel Simone Vince suit désormais relax max le 10/02/2020 à 12h22

Simone Vince a ajouté une Musiques à ses fivorites le 02/07/2020 à 16h50

  • A Night in Zeboulon 06:07
  • Alona 06:06
  • Song for Sankum 07:58
  • The Immigrant's Anthem (Sad Song) 04:51
  • The Abutbuls 08:56
  • Sefarad 09:11
  • Sefarad Bass Intro 02:07
  • Song for a Dying Country 08:38
  • Im Ninalu 08:03
Votre commentaire…

Camel Simone Vince suit désormais Ben le 10/02/2020 à 12h22

Simone Vince a commenté La Trilogie Nikopol le 01/07/2020 à 15h45

Il y a dans le travail d'Enki Bilal quelque chose de la force hallucinogène de William Burroughs, avec en plus l'oxymore du sang bleu, de la froideur brûlante des femmes correspondantes confidentes... La chaleur de la vie malgré les blessures : des traces des hôtels de l'Est et des pilules d'amphétamines si Kafka les avait connues... Yann Moulier Boutang. Froid Equateur est l'aboutissement d'un style, d'un regard, d'un délire créatif dans lesquels l'horreur des temps à venir n'a heureusement pas éliminé toute forme d'humour. Bernard Pivot. Lire.

Tome 1, La Foire Aux Immortels ; Tome 2, La Femme Piège ; Tome 3, Froid Équateur

Votre commentaire…

Simone Vince a ajouté une BD à ses fivorites le 01/07/2020 à 15h32

Premier volume de "Révolution", une trilogie sur la Révolution française, "Liberté" ressuscite 1789 en se promenant dans tous les étages de la société. Une fresque grandiose, brassant de multiples personnages et qui totalisera près de 1000 pages. Un livre-événement, par les auteurs d'"Eloi".

Votre commentaire…

Simone Vince a ajouté une BD à ses fivorites le 01/07/2020 à 15h29

La nouvelle série signée Robert « Walking Dead » Kirkman & Lorenzo De Felici, qui s'attaquent à la science-fiction. Le BLOCKBUSTER du printemps supportée par un lancement exclusif en France, avant même les USA.Il y a dix ans, 300 000 habitants de Philadelphie ont soudainement disparus, happés vers une autre dimension. Ils tentent d'y survivre face à des monstres gigantesques. Le gouvernement a abandonné les recherches. Nathan Cole, lui, poursuit pourtant les missions de sauvetaget afin de ramener les survivants... Mais sont-ils vraiment tous prêts à revenir ? Et que cherche en réalité Nathan ?

Votre commentaire…

Simone Vince a ajouté une Séries à ses fivorites le 01/07/2020 à 13h17

Cette série comique de Greg Daniels avec Steve Carell suit l'équipe chargée de la création de la Space Force, une nouvelle branche de l'armée américaine.
Votre commentaire…

Simone Vince a ajouté une BD à ses fivorites le 01/07/2020 à 13h17

Grand Prix de la Critique ACBD 2012
Votre commentaire…

Simone Vince a ajouté une BD à ses fivorites le 01/07/2020 à 13h15

Chicago, fin des années 1960. Karen Reyes, dix ans, adore les fantômes, les vampires et autres morts-vivants. Elle s'imagine même être un loup-garou: plus facile, ici, d'être un monstre que d'être une femme. Le jour de la Saint-Valentin, sa voisine, la belle Anka Silverberg, se suicide d'une balle dans le coeur. Mais Karen n'y croit pas et décide d'élucider ce mystère. Elle va vite découvrir qu'entre le passé d'Anka dans l'Allemagne nazie, son propre quartier prêt à s'embraser et les secrets tapis dans l'ombre de son quotidien, les monstres, bons ou mauvais, sont des êtres comme les autres, ambigus, torturés et fascinants. Journal intime d'une artiste prodige, Moi, ce que j'aime, c'est les monstres est un kaléidoscope brillant d'énergie et d'émotions, l'histoire magnifiquement contée d'une fascinante enfant. Dans cette oeuvre magistrale, tout à la fois enquête, drame familial et témoignage historique, Emil Ferris tisse un lien infiniment personnel entre un expressionnisme féroce, les hachures d'un Crumb et l'univers de Maurice Sendak.

En 2002, Emil Ferris (née en 1962 à Chicago), mère célibataire et illustratrice, gagne sa vie en dessinant des jouets et en participant à la production de films d'animations. Lors de la fête de son quarantième anniversaire avec des amis, elle se fait piquer par un moustique et ne reprendra ses esprits que trois semaines plus tard, à l'hôpital. On lui a diagnostiqué une méningo-encéphalite : elle est frappée par l'une des formes les plus graves du syndrome du Nil occidental. Les médecins lui annoncent qu'elle ne pourra sans doute plus jamais marcher. Pire encore, sa main droite, celle qui lui permet de dessiner, n'est plus capable de tenir un stylo.
Alors qu'elle ne se voit plus aucun avenir, les femmes fortes à ses côtés l'encouragent – la thérapeute en charge de sa rééducation, ses amies et sa fille –, et Emil décide de se battre. Elle va jusqu'à scotcher un stylo à sa main pour dessiner, ce qui lui prend un temps fou… mais à force de persévérance, elle s'améliore. Emil décide de prendre un nouveau départ et s'inscrit au Chicago Art Institute, dont elle sortira, avec son diplôme, d'un pas déterminé. C'est à cette époque qu'elle commence l'écriture de son roman graphique. Elle mettra six ans à réaliser cette oeuvre de 800 pages. Après 48 refus, l'éditeur indépendant Fantagraphics accepte le manuscrit.
Suite à quelques rocambolesques problèmes de livraison, le premier tome de Moi, ce que j'aime, c'est les monstres paraît en février 2017. Du jour au lendemain, Emil Ferris est propulsée parmi les « monstres » sacrés de la bande dessinée. Tandis que les réimpressions s'enchaînent, c'est unanime : il s'agit d'une oeuvre d'exception.

Votre commentaire…

Simone Vince a ajouté une Séries à ses fivorites le 01/07/2020 à 13h11

Au sein de la DGSE (Direction générale de la sécurité extérieure), le BDL, Bureau des légendes, dirige à distance les clandestins, qui sont les agents les plus importants des services du renseignement français.
Votre commentaire…

Simone Vince a ajouté une Séries à ses fivorites le 01/07/2020 à 13h10

Adaptation en série de Snowpiercer. Sept ans après que la terre soit devenue trop froide pour y vivre, les restes de l'humanité habitent un train gigantesque, en perpétuel mouvement, qui fait le tour du monde. La guerre des classes, l'injustice sociale et les politiques de survie jouent un rôle déterminant...
Votre commentaire…

Simone Vince a ajouté un Films à ses fivorites le 01/07/2020 à 13h08

Franky vient de voler un énorme diamant qu'il doit livrer à Avi, un mafieux new-yorkais. En chemin, il fait escale à Londres où il se laisse convaincre par Boris de parier sur un combat de boxe clandestin. Il ignore, bien sûr, qu'il s'agit d'un coup monté avec Vinny et Sol, afin de le délester de son magnifique caillou. Turkish et Tommy, eux, ont un problème avec leur boxeur, un gitan complètement fêlé qui refuse de se coucher au quatrième round comme prévu. C'est au tour d'Avi de débarquer, bien décidé à récupérer son bien, avec l'aide de Tony, une légende de la gâchette.
Votre commentaire…

Simone Vince a ajouté une BD à ses fivorites le 30/06/2020 à 17h39

Une BD événement inspirée de l'immense épopée indienne du Mahâbhârata.

Longtemps méconnu en Occident, le Mahâbhârata est le plus long poème composé au monde. Écrit en sanskrit et initié au IVe siècle avant notre ère, enrichi pendant 700 ans, il est quinze fois plus long que la Bible et défie l'imagination par sa complexité. Cette épopée foisonnante et démesurée est à l'origine de mille croyances et légendes qui irriguent l'âme indienne et inscrivent le Dharma, la loi qui régit le monde, au cœur des hommes. Ce " grand poème du monde " raconte la longue et furieuse querelle dynastique qui opposa deux clans de cousins. Il compte seize personnages dont Krishna, avatar divin descendu sur terre, qui apparaît là pour la première fois dans la mythologie indienne. C'est lui qui apporte la Bhagavad-Gîta où il exprime l'amour divin pour l'homme. Le récit qu'en a tiré Jean-Claude Carrière pour Peter Brook a conduit à la création d'une monumentale pièce qui fut reprise partout dans le monde pendant trois ans. Aujourd'hui, le talentueux dessinateur Jean-Marie Michaud se saisit de ce récit extravagant et romanesque pour en faire une extraordinaire adaptation graphique, fruit de trois ans d'un travail acharné et ininterrompu.

Votre commentaire…

Camel Simone Vince suit désormais DalaiNico le 10/02/2020 à 12h22

Simone Vince a ajouté une Musiques à ses fivorites le 29/06/2020 à 14h40

Votre commentaire…

Camel Simone Vince suit désormais TomyMurphy le 10/02/2020 à 12h22

Partager Mes fivorites

La wishlist de Vince

Histoire d'amour d'un petit garçon arabe pour une très vieille femme juive : Momo se débat contre les six étages que Madame Rosa ne veut plus monter et contre la vie parce que " ça ne pardonne pas " et parce qu'il n'est " pas nécessaire d'avoir des raisons pour avoir peur ". Le petit garçon l'aidera à se cacher dans son " trou juif ", elle n'ira pas mourir à l'hôpital et pourra ainsi bénéficier du droit sacré " des peuples à disposer d'eux-mêmes " qui n'est pas respecté par l'Ordre des médecins. Il lui tiendra compagnie jusqu'à ce qu'elle meure et même au-delà de la mort.

Noces est un recueil d'essais, « au sens exact et limité du terme1 » à caractère autobiographique d'Albert Camus, comportant quatre textes écrits en 1936 et 1937, publié en 1938 à quelques exemplaires2, puis en 1939 chez Edmond Charlot à Alger3. Il paraît chez Gallimard également sous le titre « Noces ; (suivi de) l'Été »4 (L'Été est un recueil d'essais datés de 1939 à 1953, placées dans l'ordre chronologique).
Partant de l'Algérie natale de l'auteur, l'ouvrage traduit les réflexions et l'état d'esprit du jeune homme qu'il était alors.
Le plus connu des quatre textes est Noces à Tipasa qui exalte la nature sous le soleil et la mer, dont sont souvent extraites les citations de l'auteur, relatives à cette époque.

Source Wikipedia

Melé est une chanteuse de bar et son mari, Chaka, au chômage s'enfonce dans le silence. Malgré une fille qui les unit, leur couple s'émiette petit à petit. Ils vivent dans une maison qu'ils partagent avec plusieurs familles. Dans la cour, se tient un étonnant événement : le procès de la société civile africaine contre la Banque mondiale et le FMI !
Une bande de copains loufoques se retrouve pendant un mois en été, dans une maison en Camargue, pour préparer une émission de télévision qui leur est commandée pour la rentrée. Le chef de groupe hésite entre ses responsabilités et un désir effréné de fuguer. Va-t-il lacher tout le monde ou parviendra-t-il à maintenir la cohésion du groupe? Au programme: effusions, arrachage de cheveux, brouilles d'une violence inouie et réconciliations à pleurer d'émotion.

Leonard et Sheldon pourraient vous dire tout ce que vous voudriez savoir à propos de la physique quantique. Mais ils seraient bien incapables de vous expliquer quoi que ce soit sur la vie "réelle", le quotidien ou les relations humaines... Mais tout va changer avec l'arrivée de la superbe Penny, leur voisine. Ce petit bout de femme, actrice à ses heures et serveuse pour le beurre, va devenir leur professeur de vie ! 5 bonnes raisons de regarder The Big Banh Theory :

1)  tout simplement parce que c’est drôle !

2) vous ne verrez plus les « geeks » de la même manière

3) pour la remarquable performance d’acteur de Jim Parsons (Sheldon Cooper)

4) les scénarios des différentes saisons se suivent mais ne se ressemblent pas

5) les épisodes de vingt minutes ça passe tout seul et on se retrouve à tous les enchaîner.

Dans les années 1920, le docteur Wilbur Larch, obstétricien, est envoyé à Saint Cloud's, dans le MaineÉtats-Unis d'Amérique. Exerçant auparavant à Boston, il s'est mis à l'écart de ses collègues en pratiquant un avortement.

Rapidement, il fonde un orphelinat, dans lequel il exercera ses talents, assisté des infirmières Nurse Angela et Nurse Edna, pratiquant des accouchements (« l'œuvre de Dieu ») et des avortements (« la part du Diable »). Pour lui cependant les deux sont « l'œuvre de Dieu », la véritable « part du Diable » étant les horreurs qu'il a vues sur les champs de bataille de la Première Guerre mondiale.

Homer Wells est un des orphelins, né dans les années 1930. Après quatre tentatives ratées d'adoption, Larch lui permet de rester à l'orphelinat s'il se rend utile. Homer commence alors à apprendre la médecine, et surtout l'obstétrique, auprès du docteur Larch. Mais, malgré son amour pour lui, Homer va refuser de l'aider à pratiquer des avortements.

  • Piste 1
  • Piste 2
  • Piste 3
  • Piste 4
  • Piste 5
  • Piste 6
  • Piste 7
  • Piste 8
  • Piste 9
  • Piste 10
  • Piste 11
  • Piste 12
  • Piste 13
  • Piste 14
  • Piste 15
  • Piste 16
  • Piste 17
  • Piste 18
  • Piste 19

L'intrigue principale tourne autour des trois fils de Fiodor Pavlovitch Karamazov, un homme impudique, vulgaire et sans principes, et du parricide commis par l'un d'entre eux. En réalité, les enfants sont au nombre de quatre puisque le père donne naissance à un bâtard qu'il nommera Smerdiakov. Chacun des trois fils représente un idéal-type de la société russe de la fin du XIXe siècle : Alexeï, le benjamin, est un homme de foi ; Ivan, le deuxième fils, est un intellectuel matérialiste qui cherche à savoir si tout est permis, dans la mesure où Dieu n'existe pas ; Dmitri, leur très exalté demi-frère aîné, est un homme impétueux en qui le vice et la vertu se livrent une grande bataille : ce dernier incarne, selon l'auteur lui-même, « l'homme russe ».

La terre est bleue

    La terre est bleue comme une orange
    Jamais une erreur les mots ne mentent pas
    Ils ne vous donnent plus à chanter
    Au tour des baisers de s’entendre
    Les fous et les amours
    Elle sa bouche d’alliance
    Tous les secrets tous les sourires
    Et quels vêtements d’indulgence
    À la croire toute nue.

    Les guêpes fleurissent vert
    L’aube se passe autour du cou
    Un collier de fenêtres
    Des ailes couvrent les feuilles
    Tu as toutes les joies solaires
    Tout le soleil sur la terre
    Sur les chemins de ta beauté.

Dans un futur proche, face à une Terre exsangue, un groupe d'explorateurs utilise un vaisseau interstellaire pour franchir un trou de ver permettant de parcourir des distances jusque-là infranchissables. Leur but : trouver un nouveau foyer pour l'humanité.

Pourquoi regarder Interstellar ? Les 5 raisons : 

- Ce film va vous captiver
- Interstellar est un film de science fiction plutôt réaliste, ce qui lui donne une dimension très intéressante
- Christopher Nolan est un réalisateur exceptionnel et nous livre du grand art
- La musique de hans Zimmer vous transportera du début à la fin du film
- Le scénario est très ambitieux et intelligent

A Barcelone, Uxbal, meurtri et obsédé par les fantômes de son passé auxquels il est confronté en raison de ses pouvoirs paranormaux, essaie de protéger ses enfants, Ana et Mateo, de l'influence néfaste de Maramba, son épouse alcoolique et dépressive. Mais, pour survivre, il exerce des activités criminelles qui le placent dans une situation précaire. Pour le compte de Hai, un gangster chinois, il organise un trafic de produits de contrefaçon, qu'il fait revendre dans la rue par des immigrés clandestins. Uxbal a aussi un don : il peut communiquer avec les morts. Il se sert de ce talent pour arrondir ses fins de mois. Mais sa vie bascule quand il apprend qu'il a un cancer de la prostate...

Félix Ferrer, séducteur quinquagénaire au système cardiaque peu brillant et propriétaire d'une galerie d'art moderne sur le déclin, s'en va. Il quitte sa femme pour en rejoindre une autre. Il abandonne Paris six mois plus tard et embarque à bord d'un bateau pour une expédition dans le Grand Nord canadien, à la recherche d'objets d'art inuit, enfouis dans une épave échouée sur la banquise. En effet, sur les conseils en investissement de son informateur et assistant Delahaye, Ferrer se décide à aborder l'art ethnique, plus à la mode que la peinture moderne. Il rentre à Paris avec son trésor inuit qui vaut une petite fortune. Quelques jours après son retour, les antiquités disparaissent mystérieusement... Ferrer, de nouveau victime d'alertes cardiaques, se réveille un jour à l'hôpital. Son regard se pose sur une belle jeune femme. Cette fois-ci, de façon surprenante, elle ne l'attire pas...

Le monde d'hier, c'est la Vienne et l'Europe d'avant 1914, où Stefan Zweig a grandi et connu ses premiers succès d'écrivain, passionnément lu, écrit et voyagé, lié amitié avec Freud et Verhaeren, Rilke et Valéry. Un monde de stabilité où, malgré les tensions nationalistes, la liberté de l'esprit conservait toutes ses prérogatives.Livre nostalgique ? Assurément. Car l'écrivain exilé qui rédige ces « souvenirs d'un Européen » a vu aussi, et nous raconte, le formidable gâchis de 1914, l'écroulement des trônes, le bouleversement des idées, puis l'écrasement d'une civilisation sous l'irrésistible poussée de l'hitlérisme...Parsemé d'anecdotes, plein de charme et de couleurs, de drames aussi, ce tableau d'un demi-siècle de l'histoire de l'Europe résume le sens d'une vie, d'un engagement d'écrivain, d'un idéal. C'est aussi un des livres-témoignages les plus bouleversants et les plus essentiels pour nous aider à comprendre le siècle passé.

Les journalistes Woodward et Bernstein découvrent certains éléments à l’origine du plus grand scandale politique de l’après-guerre : l’affaire du Watergate qui força le président Nixon à démissionner…
Benjamin Braddock, un étudiant fraîchement diplômé, ne sait pas quoi faire de son avenir. Lors d'une soirée mondaine chez ses parents où il vagabonde, il fait la connaissance de Mrs Robinson, l'épouse du patron de son père. La femme, d'âge mûr, entreprend de séduire le garçon et y parvient très rapidement.Benjamin découvre les joies du sexe et profite de la situation du haut de ses 21 ans. Mais les choses se compliquent lorsque Monsieur Robinson demande à Benjamin de sortir avec Elaine, sa fille. Le jeune homme accepte et en tombe amoureux, s'attirant par la même occasion les foudres de Mrs Robinson. Cette dernière, folle de jalousie, décide d'empêcher leur union en proposant sa fille en mariage à un autre homme.

ses abonnés

Voici tous les membres qui suivent Vince.

ses abonnements

Voici tous les membres que Vince suit.

La bande de Vince

Ce sont les fivers qui interagissent le plus avec Vince

Tout savoir sur Vince