Le top 100 des meilleures bds humoristique

FIVO, suggère moi…

>

Le top 100 des bd humoristique

Les Fivers ont adoré ces bd, voici les meilleures BDs humoristique de tous les temps…

    « Nous sommes en 50 avant Jésus-Christ. Toute la Gaule est occupée par les Romains... Toute ? Non ! Car un village peuplé d'irréductibles Gaulois résiste encore et toujours à l'envahisseur. Et la vie n'est pas facile pour les garnisons de légionnaires romains des camps retranchés de Babaorum, Aquarium, Laudanum et Petibonum... »

Ce village gaulois d'Armorique résiste à l'envahisseur grâce à la potion magique préparée par le druide Panoramix, qui procure momentanément une force surhumaine à qui en boit.

La bande dessinée se focalise principalement sur l'un des habitants de ce village, Astérix, courageux guerrier, qui se sert non seulement de la potion magique mais aussi de son intelligence pour déjouer les plans de Jules César et défendre son village de l'envahisseur.

Pour la première fois, le tome 1 de Titeuf édité en couleurs !

« Si Dieu est parmi nous comme la prof elle a dit, c’est en tout cas pas Hugo, il est trop gros, ni Manu, ni François parce qu’ils ont des binocles... Dimi c’est pas possible, il parle même pas bien français... Il reste que Ludo mais ça veut dire que Dieu sait pas faire pipi debout. »

Titeuf n’est pas le caïd de la cour de récré, mais il est le «sale gosse» préféré des lecteurs et, il y a 17 ans, comme un OVNI dans le paysage éditorial de l’époque, sortait le premier album de Titeuf. 11 albums plus tard, Zep a entraîné des millions de lecteurs du monde entier et créé un phénomène unique. Dieu, le sexe et les bretelles était paru en noir et blanc : Zep a décidé d’y revenir, pour lui donner un net coup de jeune, et confie pour cela la colorisation à Nob.

Les Vieux Fourneaux raconte les aventures de trois septuagénaires, amis depuis leur plus tendre enfance: Antoine, Emile et Pierrot. Chacun a suivi sa route, chacun a fait ses choix, chacun a fondé (ou pas) une famille. Séquelles, souvenirs, fragments de vies (presque) passées. Il reste pourtant à ces trois-là de belles choses à vivre, et une solide amitié chevillée au corps.

Les Vieux Fourneaux, à travers dʼincessants va-et-vient entre les années cinquante et les années 2010, raconte sur un mode tragi-comique notre époque, ses bouleversements sociaux, politiques et culturels, ses périodes de crise.

Gaston Lagaffe est engagé comme garçon de bureau à la rédaction de Spirou. Il est à la fois inventeur, chimiste, bricoleur, musicien et cuisinier. Sa principale occupation est pourtant la sieste, due à sa très grande paresse.

Cléopâtre fait le pari avec César que son peuple est encore capable de grandes réalisations. Elle ordonne à Numérobis de construire un palais somptueux pour César. Inspiré de cette bande dessinée, le film d'Alain Chabat, Mission Cléopatre a été un succès incroyable qui respecte très bien l'univers d'Uderzo et de Gosciny.

Marco a quitté Vélizy pour la campagne. Il a quitté son psy parce qu'il trouve qu'il va mieux. Il a quitté son boulot de reporter parce qu'il en a marre de photographier "des cadavres exotiques ou des gens en passe de le devenir". À part ça, tout va bien. Il a un frère complice (rigolades et gros pétards) qui l'appelle Georges et réciproquement, à cause de John Malkovich qui disait dans Des souris et des hommes : "J'aurai un petit lapin et je l'appellerai Georges, et je le garderai contre mon coeur." Il a des parents au bord de la mer. Un papa tout ratatiné qui oublie le présent mais se rappelle très bien la couleur de la robe de sa mère le jour de son mariage. Une maman qui s'inquiète pour lui, sa constipation, son avenir et le cancer du poumon qu'il va sûrement choper, comme le fils de Mme Bergerin. Après une virée affectueuse (et éprouvante) chez les parents, il retrouve le silence de sa petite maison dans la verdure, et son chat (baptisé Adolf en raison d'un caractère "affirmé"), qui se fait charcuter par le gros chien d'un sale con de chasseur. À cette occasion, il rencontre Émilie, vétérinaire de son état, et un chouette petit vieux qui ramasse des mûres. Ça lui fait un amour et un ami. Mais voilà que tout se déglingue : Emilie se met à vouloir des choses angoissantes (partager avec lui une maison et un bébé), et le passé dégoûtant du gentil petit vieux émerge brutalement. Marco craque. Et puis, la cruauté et la connerie achevant de détruire son monde, il touche le fond. Ce qui lui permet de remonter. "J'ai encore pas mal de choses à éclaircir si je ne veux pas être réincarné en plaque d'égout", disait-il en évoquant ses rapports délicats avec les femmes. Il évitera la plaque d'égout : il fera juste ce qu'il faut pour retrouver Émilie. "C'est l'histoire d'un photographe fatigué, d'une fille patiente, d'horreurs banales et d'un chat pénible", écrit Larcenet. C'est aussi un scénario parfaitement maîtrisé, drôle ― de cette drôlerie complice qui évite l'ironie ― et tendre, en totale osmose avec un dessin hypersensible au bonheur et à la détresse. (Sans parler du chat ou d'Emilie, le moindre canapé est craquant.) Le combat ordinaire, histoire légère et bouleversante d'une renaissance, est l'album le plus personnel de Larcenet, et le meilleur ― en attendant le suivant.

Le chat le plus paresseux de l'histoire de la BD voit le jour en 78 dans la presse quotidienne et dominicale américaine. Garfield, adulé par son maître, peut savourer tout à loisir le plaisir de ne rien faire; gras, toujours fatigué, toujours affamé, toujours bavard, il philosophe avec humour sur sa condition féline. En oubliant pas de s'alimenter et de se reposer, bien sûr...

Les premières Rubrique-à-brac font leur apparition dans Pilote le 11 janvier 1968.
Gotlib donne naissance à de multiples personnages restés dans toutes les mémoires. Aux côtés de Newton, le lecteur retrouve l'inénarrable Coccinelle et le savant-professeur Burp ou bien encore Tarzan et le Petit Chaperon Rouge, sans oublier les policiers Bougret et Charolles.
Véritable banc d'essai, ces Rubrique-à-brac imposent Marcel Gotlib comme l'un des pionniers de la bande dessinée pour adultes. Il abandonne cette série en 1972.

Les vacances des Bidochon sont, à l'image de ce couple, stupides à vomir. Elles ont pour cadre un village-vacances où BINET rassemble toute l'horrible médiocrité de notre belle société de loisirs organisés. De l'animateur des soirées "culturelles" à l'excursion "gastronomique", en passant par l'artisanat local et le musée des lacets, le bistouri de BINET pratique une vivisection à vous dégoûter à jamais de partir en vacances. Un document sociologique de valeur croqué par un très grand humoriste.

Ils sont 7 cinglés à moto prêts à tout. Champions des tours chronométrés du pâté de maison, ces rois de l'arsouille cumulent les gamelles. Quand ils ne sont pas sur leurs motos, on les retrouve au comptoir du Joe Bar en train de commenter leurs derniers exploits avec une mauvaise foi de rigueur ...

Cibles d'entraînement pour les soldats du roi, jouets des enfants trolls et cure-dents pour les dragons, les Goblins devront déployer des stratégies toujours plus subtiles pour survivre au funeste destin qui les attend... c'est pas gagné. Goblins : une ode à la vie qui s'enfuit ; un grand symbole de désespoir pour tous les peuples victimes de l'oppression.

Homo-sapiens Connarduss est le deuxième album d'EDIKA, le plus fou des auteurs de FLUIDE GLACIAL. Le titre de l'ouvrage, un peu intellectuel certes, nous prouve que ce que les philosophes et les biologistes soupçonnaient déjà fortement, est une réalité : l'homo-sapiens connarduss existe, EDIKA l'a rencontré. Et il nous en fait la démonstration par l'absurde dans chacun des six récits qui composent ce recueil. A noter dans cet album, une évolution dans l'oeuvre de l'auteur. S'il est toujours obsédé par les bonnes soeurs, il l'est déjà moins par les cuvettes de W.C. Mais il poursuit toujours sa quête angoissée de la nature profonde de l'âme humaine. C'est Harold Lloyd revu par Tex Avery avec une petite touche d'Heidegger. Cocktail explosif à manipuler avec précautions.

Employé au Ministère de l'Humour, J.C. Acquefacques mène une vie paisible dans la cage d'ascenceur qui abrite tant de monde en cette époque de surpopulation.Mais un jour, notre héros découvre que son avenir est écrit... sur une page de bande dessinée ! Et le voilà entraîné dans une spirale infernale dont Marc-Antoine Mathieu tire les ficelles de main de maître

Quand Kid Paddle, Big Bang et Horace s'enferment pour passer la nuit à jouer sur leur console de jeu, on se doute qu'ils vont vivre quelques heures particulièrement éprouvantes. Au menu : TOUS les jeux dont le petit barbare est le héros. Des heures de stress et de coups fourrés en perspective ! Car le petit héros numérique va devoir affronter les pires ennemis jamais croisés dans un jeu vidéo : les infâmes et redoutables Blorks, qui le poursuivent inlassablement jusqu'au GAME OVER final.

Contient l'intégrale de la série des Idées noires de Franquin au format des planches originales

C'est le 12ème album d'EDIKA, l'idole des jeunes générations (...et des autres attardés). On y trouve réunies 7 histoires où l'on retrouve la folie habituelle de l'auteur, avec ses plages couvertes de seins énormes et d'obsédés en tous genres, ses personnages plus idiots que nature et son chat Clark Gaybeul, véritable anti-symbole sexuel, déjà connu de la France entière. A lire sur une bouée-canard.

César vient de soumettre l'Hispanie à Rome. Enfin presque, car un petit village résiste encore et toujours à l'envahisseur. Il capture alors le fils du chef du village et l'envoie en otage au camp de Babaorum afin qu'il y reçoive une éducation romaine. Mais les Gaulois récupèrent le petit garçon et Astérix et Obélix se chargent de le ramener dans son village en Hispanie. Lors de ce long voyage, ils devront lutter contre les Romains qui veulent récupérer l'otage et ... contre les caprices du petit garçon !

Hyun Lee vit avec sa grand-mère dans la pauvreté, travaillant à temps partiel et essayant de joindre les deux bouts. Un jour, il entre dans un jeu de réalité virtuelle appelé Royal Road. Pourquoi? Gagner de l'argent. Bien qu'il veuille gagner de l'argent grâce au jeu, il n'est qu'un sculpteur qui gagne très peu. Que ce soit pour des déjeuners gratuits en flirtant avec des PNJ ou pour passer la nuit de nuit à perfectionner ses compétences, il est déterminé à créer un avatar capable de sauver sa famille des difficultés.

"Récapitulons. Nous sommes donc nulle part, sans espace, sans temps... et sans histoire." Dans ce nouvel opus de Julius Corentin Acquefacques, le lecteur est invité à suivre l'errance du héros en quête de sa propre épaisseur, et les pérégrinations des personnages secondaires en quête de leur histoire... Un huis clos "out-door" où l'absurde et la logique dialoguent de part et d'autre de l'horizon des événements.

    « Quand les gens rient de Mickey Mouse, c'est parce qu'il est si humain ; c'est là que réside le secret de sa popularité. » — Walt Disney,

Mu Siyun, l'étudiant universitaire le plus intelligent jamais diplômé du département d'histoire politique de l'université de Daxia, s'enrôle dans la flotte de Beiyang sur un coup de tête et devient en quelque sorte l'amiral de la flotte. Sachant parfaitement comment le monde fonctionne et comment les riches dominent les pauvres, Mu Siyun cherche à défier le ciel et à ramener de l'ordre et de l'espoir dans l'univers en trahissant ses ennemis.

A Houppeland, on célèbre Noel chaque jour que Dieu fait. Chapeaux pointus, serpentins et confettis de rigueur. C'est la fête quoi. La fiesta. Mais forcée, comme les travaux du même nom. Que tu le veuilles ou non, tu réveillonnes tous les jours jusque tard dans la nuit. Sinon, embarquement immédiat par l'impitoyable Brigade des Joyeux Drilles. Un véritable cauchemar ? Absolument. Dans ce monde fictif mais aussi vrai que le nôtre, le rire obligatoire peut tuer.

Amateurs de "flagrants délires", "les Gendarmes" de Jeanfevre et Sulpice ont investis votre ville et vous n'avez aucune chance de leur échapper ! Plus délirants que ceux de Saint-Tropez, plus efficaces que le GIGN, les petits derniers de Bamboo Edition vont vous en faire voir de toutes les couleurs ! Qu'ils soient maîtres-chiens, motards, maritimes ou de haute montagne...aucun gendarme n'est épargné par l'avalanche de gags - inspirés de faits réels ou tout droit sortis de l'imagination débordante des auteurs - qui débaroule au fil des 44 pages de l'album. Ceux qui ont parfois tendance à nous faire trembler vont cette fois nous faire mourir de rire. Alors profilons-en ! 

Fantasio est accusé du vol d'une relique égyptienne. Spirou décide de faire sortir son ami de prison.

La collection 'Version Originale' présente les planches de Franquin en fac-similés, publiées au format de leur réalisation. Travail à deux mains (les mains droites de Franquin et Jidéhem), on peut ainsi déceler la virtuosité du trait, la construction du trait crayonné, les repentirs grattés à la lame de rasoir ou les traits effacés à coups de gouache. Une manière de s'immerger dans le travail du créateur.

Découvrez leurs fivorites

Nos Tops Fivers vous invitent à découvrir les fivorites de leur vie

Les nouveautés BD

Des nouveautés BD, voici toute l'actualité à découvrir

Voir toutes les nouveautés

Tout savoir sur les bd humoristique

Top 5 des meilleures bds humoristique par année